Faire des safaris au Botswana pour observer les hordes d’éléphants

safaris au Botswana

Publié le : 22 octobre 20153 mins de lecture

Au Botswana, pays fascinant d’Afrique australe, les visiteurs ont l’occasion de vivre une aventure exceptionnelle en se plongeant dans le monde majestueux des éléphants d’Afrique. Découvrez la brousse et sa faune fascinante en faisant un safari à dos d’éléphant pour observer ces animaux majestueux dans leur milieu naturel.

Le Botswana est un pays qui arrive en tête des trésors de la nature africaine. Les animaux sauvages se déplacent librement dans ces grands espaces sauvages, où l’on ne rencontre que rarement des êtres humains. 38% de la surface du Botswana est un véritable sanctuaire fait de parcs et de réserves dédiés à la faune sauvage. Le Botswana, c’est la rencontre des étendues semi-arides du Kalahari et des grands fleuves venus du nord. Le plus connu d’entre eux est l’Okavango qui prend sa source en Angola, et qui vient se perdre dans l’immensité des sables du Kalahari. Il se disperse en un immense delta où les eaux s’évaporent sous le soleil africain. Sur cette terre sauvage d’Afrique, les animaux migrent au rythme des eaux. Pendant la saison des pluies, ils se dispersent dans le désert du Kalahari alors que pendant la saison sèche, ils convergent vers l’incroyable oasis que constitue le Delta de l’Okavango. Le Botswana est par excellence la terre des éléphants et abrite la plus forte population de pachydermes du monde principalement sur les rives de l’admirable rivière Chobe. Dans les régions du nord (Okavango, Chobe), les visiteurs peuvent observer, toute l’année, de nombreuses sortes d’animaux sauvages : des lions, léopards, hyènes, girafes, zèbres, buffles, antilopes, hippopotames, crocodiles… Dans le Delta de l’Okavango, les visiteurs auront même l’occasion d’observer des lycaons, une espèce de canidés en voie de d’extinction et que l’on trouve encore en grand nombre dans ce delta. Dans le Kalahari central, la faune est moins dense, mais les visiteurs ont toutes les chances de pouvoir y observer des lions, guépards, chats sauvages, hyènes brunes et tachetées. Les oryx, sprinboks et gnous dominent le paysage, mais les koudous, élands, bubales sont également nombreux. C’est une zone privilégiée pour admirer les petits prédateurs comme les suricates, mangoustes, ratels, otocyons. Les Pans de Nxai et Magkadigkadi changent au fil des saisons. Les troupeaux de zèbres, gnous, girafes et koudous se rassemblent à Nxai entre décembre et mars. La période des safaris est particulièrement favorable jusque mai-juin, de plus à partir de mai, les herbivores arrivent sur les rives de la Boteti.

Plan du site